Il était une fois un loup

Kaï Dina c’est la tradition orale à l’état brut. Cette pratique où l’on se laisse simplement aller à se raconter des histoires et où l’on se plait à jouer avec le public. Dans ce nouveau spectacle pour les petits, Philip et Dany s’en donnent à coeur joie, sans pour autant oublier que les contes c’est aussi fait pour grandir.

Une femme, un homme. Entre eux, du linge, un chapeau et une guitare : instrument principal de cette quête aux loups. Le chapeau contient toutes les influences musicales, la guitare parle aux enfants et leur dit qu’il ne fait pas avoir peur que du loup… et parfois même on peut s’en faire un ami. 

%d blogueurs aiment cette page :